Buskavida ou l’art du busking à l’état brut !

By MAD

Pouvez-vous présenter à notre communauté de MADers votre parcours et comment le groupe BUSKAVIDA s’est formé ?

Le projet Buskavida s’est créé initialement par Charles et Thomas lors d’un voyage en Amérique du Sud. À leur arrivée sur Paris, la rencontre avec Jonas et Slimane a permis de compléter le groupe avec deux personnes possédant les mêmes vibes et la même vision du projet. C’est en octobre 2015 que le premier concert a eu lieu. Depuis une cinquantaine de concert ont eu lieu et un EP a vu le jour courant 2017.

Quelles sont vos sources d’inspirations, vos artistes de référence, tout ce qui a contribué à créer votre univers très dense à la fois reggae, pop et blues ?

Les sources d’inspirations divergent pas mal selon les musiciens du groupe. Le chanteur est clairement inspiré de reggae, hip hop et world music. Les artistes de références de Charles sont Xavier Rudd, Keny Arkana et Danakil.
Le blues est la principale source d’inspiration pour Thomas (guitariste) et Slimane (harmoniciste) qui sont passionnés par ce style de musique. De grands guitaristes de blues tels que Stevie Ray Vaughan, John Mayer ou B.B. King ou des harmonicistes tels que Little Walter ou Sonny Boy Williamson sont leurs sources d’inspiration.
Jonas (percussionniste) s’inspire du reggae et du hip hop et est également très influencé par les rythmes traditionnels africains et sud-américains, découverts lors des différents voyages qu’il a pu faire.

Que signifie le nom BUSKAVIDA ? Toute une atmosphère d’artiste musicien itinérant semble vous auréoler… une sorte d’esprit de globe-trotter et de long road trip… Quel sens donnez-vous à tout cela ?

Le projet initial était basé sur le concept de voyager à travers l’Amérique du Sud à l’aide de la musique et principalement du “busking” signifiant “faire de la musique ou tout type d’art dans la rue” en anglais. Une partie du nom s’explique par ce concept : Buskavida peut donc signifier “Vie de Buskers”. L’autre signification plus évidente mais plus introspective sur notre philosophie de la vie est la recherche de la vie au sens large traduit par “Buskavida” qui signifie “chercher la vie” (“Buscar” signifiant “chercher” en espagnol).
Cet esprit voyageur et de globe-trotter est en chacun de nous dans le groupe. Tous les membres du groupe ont attrapé ce fameux virus du voyage qui a amené à créer l’ossature des textes, les valeurs chantées et même jusqu’à la formation musicale du groupe. Le fait de jouer avec des guitares, des percussions et un harmonica nous permet de jouer n’importe où dans la rue et donc dans le monde…

Pouvez-vous nous parler de vos prochains projets artistiques ?

Nous venons tout juste de terminer notre premier EP “FIRST STEP” composé de 7 titres originaux, qui a connu de nombreuses difficultés pour voir le jour et nous sommes donc sur une dynamique de promotion de cet EP dans les mois qui suivent. Nous avons fait 2 clips tirés de l’EP qui ont pu sortir dans les deux derniers mois. En parallèle, nous travaillons actuellement sur un autre clip et sur la maquette du futur album qui devrait commencer à être enregistré courant 2018.

Pouvez-vous nous parler de votre expérience de la communauté MAD et de ce qui vous a amené à nous rejoindre ?

La rencontre avec MAD nous a été proposée via l’association ART IS TRIP qui fait aussi de la promotion de projets artistiques. Nous avons participé à la Talent Hunt 2017 et avons pu accéder à la finale. Nous avons apprécié pouvoir participer à ce concours qui nous a permis de jouer sur de belles scènes à Paris et rencontrer d’autres artistes dont certains qu’on connaissait déjà comme le groupe MAB, avec qui on avait déjà joué, et Jade B à qui nous avons proposé de partager la scène lors d’un de nos concert au mois de décembre.

Leave a Reply